Le poids du ramadan ( suite 3)

Actualité culinaire du monde

Le poids du ramadan ( suite 3)

Zahia n’est pas la seule musulmane à se poser des questions. Lise Mounier, diététicienne à la Clinique du poids à Paris, explique : « J’ai de nombreuses patientes qui suivent un régime et se demandent comment gérer cette période particulière. Lorsque l’organisme ne reçoit plus de calories pendant un certain laps de temps, il fait des économies d’énergies et va métaboliser beaucoup plus au repas suivant, il stockera plus les graisses et les sucres. D’autant plus si le repas est riche, et c’est ce qui se passe pendant le ramadan. Le jeûne est traditionnellement rompu avec des dattes et du lait caillé, des aliments riches à intégrer dans le régime ! Je conseille à mes patientes de conserver trois repas. Il faut manger avant l’aube, ensuite la rupture du jeûne sera considérée comme le déjeuner et le repas pris plus tard dans la nuit sera le dîner. Le plus important est d’arriver à se retenir sur la première prise alimentaire et ne pas céder aux repas gargantuesques. Le ramadan est une période déstabilisante pour l’organisme pendant laquelle nos patientes ne perdent pas de poids. L’optique, c’est de les aider à ne pas reprendre et à se stabiliser. » Et c’est bien ce qu’espère faire Zahia cette année, Inch’Allah !

RECETTES ALEATOIRES