Conclusion

Actualité culinaire du monde

Conclusion

Pour aborder la fin de l’automne et l’hiver, notre organisme a besoin de réserves d’énergie, constantes et efficaces.

Les sucres lents nous fournissent protection contre le froid, énergie pour nos tâches quotidiennes, plus tous les avantages des fibres qui les accompagnent. Grâce à eux, finis les «coups de barre» dus à l’hypoglycémie, ils nous permettent d’attendre le repas suivant avec une glycémie constante.

Les graisses sont stockées et ne servent que lors d’un effort important : nous pouvons donc aller affronter les conditions hivernales avec du répondant. Mais gare à celui qui passe l’hiver au chaud sans bouger !

RECETTES ALEATOIRES